Préparation d’une sortie

Je ne sais pas pour vous mais avant une sortie « prévue », c’est a dire une sortie pour laquelle j’ai posé une date, j’ai un petit rituel quasi systématique.
Je vais donc ici partager le mien avec vous. (N’hésitez pas a partager le votre)

Le plus compliqué en ce moment c’est tout d’abord de poser la fameuse date: de la bloquer en fonction de mon du planning de mon travail, du planning de mon fils (chez la nounou, chez les grands parents ou a la maison) et accessoirement de mon planning perso.
Donc le voila du pourquoi du comment que je ne suis plus aussi présent sur le web qu’il y a 2 ans.

Bon la date est posé, reste a voir si mon esthéticienne préférée est dispo un peu avant cette date pour me faire un petit rafraichissement pilaire (oui parce que capillairement parlant j’ai déjà plus grand chose 😉 ).
Je prévois donc une sortie un mois au moins a l’avance pour que tout puisse matcher.

Une fois les contraintes de planning traitées, je passe à la partie physique de ma préparation. Non je ne fais pas un régime ou me mets a pratiquer une activité physique avant une sortie, mais devant me séparer ou plutôt me délivrer de ma pilosité il faut que je la laisse pousser au moins une a deux semaines afin d’atteindre une longueur « épilable ».
Je suis en train de régler cette contrainte par l’achat d’un « dépoileur » (oui oui « dépoileur ») à lumière pulsée afin de ne plus voir mon esthéticienne préférée prendre un plaisir sadique a me voir faire la grimace quand elle m’arrache les poils des zones sensibles (aisselles et bas ventre… pour celles et ceux qui ont l’esprit mal placé :p ), mais plutôt de la voir pour prendre un apéro (c’est quand même plus sympa non ?).

Au détour d’un miroir, que je consulte pourtant tous les matins, mais qui se mets d’un seul coup (environ trois semaines avant de sortir) a me dire que j’ai une sale gueule, pleine d’acné (et pourtant j’ai 34 ans…. ha le vieux …), les sourcils en vrac et du poils aux oreilles (ok j’exagère un peu car je fais la révision « pilaire » des oreilles toutes les deux semaines).
Bref y a du taf mon gars va falloir sortir le burin (la pince a épiler) et la sableuse (crèmes de soins du visage) pour tenter de reposer des bases seines afin accueillir le ravalement de façade (le maquillage) le jour de la sortie.
(Ca va j’ai perdu personne avec mes figures de style ?)

Je me fais donc un petit masque tous les deux soirs et un gommage deux fois par semaine du visage histoire de récupérer les dégâts dû à ma peau de mec qui ne prend pas trop soin de lui et qui mange plutôt des pizzas et plats en sauce que des légumes verts.

Le jour de la torture sonnant (un ou deux jour avant la sortie pour éviter les points rouges et laisser un peu de temps a ma peau de se remettre), je me rends donc chez mon esthéticienne afin que je passe de ça:

Moi après 3 semaines de friche....

Moi après 3 semaines de friche….

à ça

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Comment ca, je ne lui ressemble pas ?

Comment ca, je ne lui ressemble pas ?

Ok j’en fait un peu trop on va dire de ça:

IMG_1790

Oui oui c est bien moi….dsl ….

à ça

965412_548747068536830_366340007_o

Oui je sais ça choque 😉

Ha vous comprenez pourquoi je dis que y a un peu (beaucoup) de travail.

Une fois ma pilosité « temporairement » éradiqué (et avoir un peu dérouillé… ouille),  je m’attaque aux soins de mes mains et plus particulièrement au soins mes ongles.
Une petite trempette dans de l’eau avec du bicarbonate, un petit coup de lime pour égaliser tout ca et ils sont prêts a recevoir le durcisseur express mat en guise de base.

Je fais la même chose pour mes petons (ou palmes … ca depend de quel point de vue on se place…) et j’en profite pour m’occuper un peu mieux de ma corne de pieds qui s’est bien installée.

Voilou les bases sont un peu près saines pour le jour de la sortie. @pluche

Sorties 2014

Mes sorties de 2014:

Janvier 2014:

IMG_0021Cela faisait un bon moment que je n’étais pas sorti, les soldes aidant à faire sortir ma tignasse de son placard. Il n’en fallait pas moins pour que je saute dans ma jupe.
Motivant ma moitié me voila en train de me préparer pour passer une journée de magazinage.
Tenue classique avec un pentalon (oui j’avais envie d’essayer), je vous laisse juge de la tenue, pour ma part je suis partagé.
La sortie, c’est dans l’ensemble bien passée, bien que je n’ai trouvé qu’un petit ensemble de lingerie.

Je voulais revenir sur le fait de sortir avec sa compagne et le fait que pour la première fois je ne sais pas si je me suis fait griller du fait que je suis un géant avec mes talons, si mon passing était à chier ou le fait d’être avec ma compagne et le fait qu’on à du mal a agir en copines lors de nos sorties…

Je pense qu’il y a un mélange des trois:
– mon passing n’était pas trop mauvais mais la perruque ne fais pas hyper naturelle…
– j’avoue que faisant 1m84 et portant des talons de 12 cm ca n’a pas aidé…
– il est vrai qu’avec ma chérie, autant on est complice quand je sors en mec, autant quand on sort en nana il y a toujours une distance entre nous, elle ne me prend pas par le bras et elle me parle tout le temps (je me fais donc aussi griller sur ce plan: la voix).

Bref elle n’a pas arrêté de me dire que tout les commerçants et beaucoup de passants ont bloquer sur moi. Il y a eu beaucoup de messe basses… bref je suis renté avec beaucoup d’interrogation et un sentiment de déception.
C’est vrai que j’aimerai que ma moitié se sente a l’aise et plus sur d’elle, qu’elle me coatch lors de nos sorties, mais ce n’est pas dans son caractère.

Pour me rassurer et pour verifier si je suis devenu une vrai quiche en camouflage j’ai refait une sortie ce week end profitant de l’absence de madame.

Pour resituer le contexte, il y avait beaucoup plus de monde et j’ai fait uniquement les boutique de fringues.
Très peu de regard et beaucoup plus de sourire… des « Par ici madame », « Bonne journée madame » au lieu des regards interrogateurs de la semaine dernière… j’avoue que je ne sais pas trop quoi penser…
Pour revenir à ma sortie solo, j’ai fait quelques achats et des essaies en boutiques comme d’hab me direz vous 😉

Voilou, mes dernières news.
J’espère à très vite

Sortie solo:

Séance photo de retour de shopping solo:


Juin 2014:

Un temps à garder un travesti au frais

Estival-face
Comme l’ont souligné il y a un petit moment de ca mes chers confrères de XXY.fr et Amandyne.me la chaleur est au travesti … ce que le soleil est à la glace: ça le fait fondre…

Je vais donc vous relater une sortie que j’ai faite l’année dernière.
Ca faisait un moment que je n’avais pas mis un Haut talons dehors, il fallait que je trouve une solution.

Elle fut trouvée rapidement, les salles machines du taf et la fraîcheur des vieux bâtiments.
Oui oui je sais ce que vous allez me dire, que j’avais dit que je ne bosserais jamais en nana. Et c’est chose respecté car j’étais de permanence: je devais juste être sur site et attendre que ça se passe… je joignis, donc, l’utile à l’agréable.

Avec un maquillage très léger, une coiffure minimaliste, une jupe que j’ai sorti du fond de mes placards et des bas que ne n’ai pu garder que le temps de quelques photos (trop chaud et je trouve que ca faisait pétasse, mais j’ai quand même essayé)

Puis l’appel de l’extérieur… aller il faut que je teste, il ne faisait pas non plus 34°C à l’ombre:

Puis de nouveau, tel Wonder Woman, je change de tenue, afin de porter ma robe préféré (mode autocritique ON: mais qui dit préférée ne vaut pas dire qu’elle me va hyper bien. mode autocritique OFF)

Voyant qu’il faisait frais à l’ombre dans les nombreux petits parcs de la Fac, je suis allé faire une petite promenade sur le campus.

Bref oui j’ai eu des coups de chaud, oui le maquillage a un peu fondu vers les 16:00, mais, comme nos moitiés le fond si bien, un petit repoudrage de nez et c’était reparti.

Conclusion, je l’accorde, la chaleur c’est pas pour les travestis, mais jusqu’à 28/30°c avec une petite brise, à l’ombre ou par plus de 30°c sous la clim le travelo se porte bien.

Orele : La vie au quotidien et les sorties

Coucou à tous,

Moitié de MoitiéAprès vous avoir fait partager mon ressentie sur la découverte de l’autre moitié de ma moitié, et de comment j’ai appris à l’accepter, je voudrais juste vous parler de la manière dont je le vis au quotidien et surtout, vous parler des sorties que nous avons eu l’occasion de faire.

Depuis mon dernier article, des choses ont changé surtout dans ma manière de voir mon compagnon.

Avant, je voyais deux personnes bien différentes, aujourd’hui, je n’en vois plus qu’une. J’ai appris à accepter et à vivre avec cet autre côté de lui. Bon, on est toujours au même niveau, il n’est pas tous les jours habillé en nana, c’est purement occasionnel!

133Je suis toujours dans le même état d’esprit, à savoir j’aime Charly, l’homme, et seulement l’homme. J’accepte et je trouve normal qu’il puisse vivre ce qu’il est, ce qu’il ressent et ce qu’il a besoin de vivre. Moi, je suis une femme et j’ai besoin d’un homme. Mais cette entente a été l’objet de longues conversations qui nous ont amenées à la conclusion qui fait que nous sommes les personnes que nous sommes aujourd’hui!!

Je vis bien et accepte le travestisme de mon compagnon même si c’est quelque chose que j’ai toujours du mal à comprendre. Moi, je suis une femme, je me sens bien dans mon corps de femme, même si peut-être une liposuccion pouvait passer par là…!! Il est donc compliqué dans ma tête de me dire que mon compagnon a envie d’être de temps en temps une femme alors que moi je ne veux pas du tout être un homme, mais je me dis que c’est comme pour moi, je serais capable de manger du popcorn à vie alors que lui ne comprend comment je peux en manger autant (Ps! peut-être arrêter, c’est surement cause de grosses fesses et grosses cuisses)!! Enfin, cela ne change en rien la personne qu’il est et du moment qu’il est heureux et épanoui, c’est l’essentiel pour moi.

Pour parler des sorties que nous avons pu faire, il est vrai que c’est plus sympa et plus facile quand on est en groupe que tous les deux. Quand on est en groupe, on a un comportement plus naturel qu’à deux. A deux, on a l’impression que tout le monde nous regarde alors que non, et on a peur de se gêner l’un et l’autre (ça viendra avec le temps a aussi).

shopping

La sortie shopping que l’on a faite avec ma meilleure amie était géniale. Je ne voyais pas du tout Charly en fille, je peux pas l’expliquer mais c’est une sortie qui s’est faite naturellement et normalement. On ne nous a pas dévisagées, rien, un groupe de copines qui fait les boutiques!! Quand à la soirée, on s’est bien amusée, on était plus nombreuses, on a fait des rencontres, Célina et sa compagne ainsi que Paula, on aurait dit une soirée entre copines comme si on se connaissait depuis longtemps alors que cette rencontre était neuve de quelques heures.

C’est très agréable de partager ces moments avec d’autres personnes, j’ai beaucoup discuté avec Célina ce soir là, j’ai découvert encore une autre facette du travestisme. En conclusion, on est bien tous différents avec des approches, des pensées, des besoins, des envies, des idées bien différentes.

Je ne vous ai encore jamais parlé des personnes qui m’ont beaucoup aidées, en particulier une personne, que j’aime énormément ma accueilli dans ce monde de T avec des bras encore plus grand qu’elle, c’est Réso à qui je fais de gros bisous et dont je n’oublierai jamais notre rencontre. J’ai partagé aussi beaucoup de choses, sur un très court temps avec Florence, Aurélie, Nida et beaucoup d’autres encore. Mais ce sont pour moi quatre femmes de cœur, avec un parcours très différent pour chacune, qu’elles ont bien voulu partager avec moi, et elles m’ont permis de m’ouvrir à ce monde et à Charly, elle ont trouvée les mots justes pour me rassurer. Je souhaite à tous et à toutes de rencontrées des femmes comme elles!

Je pense que l’on a tous besoin de s’aider les uns les autres, il ne faut pas en vouloir aux personnes qui refusent cette part de vie. C’est pas facile de l’accepter et de vivre avec.
Et surtout, il ne faut pas d’un côté comme de l’autre, cacher la personne que l’on est et s’enfermer dans son mal! On doit discuter et faire des compromis, la porte n’est jamais fermée!!

Je vous fais à toutes de gros bisous et également à tous

A très bientôt
Orèl