Réédit: Un temps à garder un travesti au frais

Cette galerie contient 6 photos.

Réédit de Juin 2014:
Comme l’ont souligné il y a un petit moment de ca mes chers confrères de XXY.fr et Amandyne.me la chaleur est au travesti … ce que le soleil est à la glace: ça le fait fondre… Continue reading

Sortie avec ma compagne 2016-04-23

Hier je tentais et j’ai bien dit « tentais » (car ça n’a pas toujours fait comme je voulais) de vous faire suivre une journée de sortie shopping et champêtre.
Aujourd’hui je vais réitérer la tentative mais sur notre sortie « girly » de couple.

Je vais mettre à jour cet article et Facebook en même temps au fur et à mesure (au fût et a mesure…. hip) de la journée et je reprendrais l’article en fin de journée.

Stay in touch…

Après avoir pris le Tram, mangé au BurgerKing, remonté la rue StCatherine en faisant une partie des boutiques de fringues et de Bébé (H&M, C&A, ETAM, TapTap, Aubert, Desigual, …)
Après avoir acheté plus de 400 capsules de Nespresso (on avait prévenu la famille qu’on allait chez Georges), puis avoir été dans la boutique Apple, puis redescendu la Rue StCat et bifurquer pour aller prendre un Capuccino au Starbucks et finir d’écumer les boutiques de fringues (CacheCache, Calzedonia, Promod, …) où on a quand même acheté un petit gilet pour ma chérie…
Et après avoir enfin pris le Tram retour pour retrouver notre voiture.

Nous voici de retour…. mais sans avoir pu faire de live et sans photos:
Malheureusement la pluie étant incessante nous n’avons pas pu faire de bonnes photos malgré les 30 photos prisent (toutes floues du à l’humidité dans les boutiques et la pluie en extérieur…)

Je suis désolé pour cette tentative raté de partage de sortie en live.

Voici tout de même les quatre seules photos potables




Sortie du jour (2016-04-22)

Pour celle et ceux qui ne sont pas sur FaceBook je vais tenter de relayer ici un peu près en live (finalement avec 3 heures de différé … c’est le temps du décalage horaire… :p) de ma sortie du jour.
(Dsl donc si il n’y a pas de mise en page, si les photos ne sont pas dans l’ordre, je fais ça en live depuis mon smartphone.)

Départ pour le shopping direction Merignac:


Première boutique:





Deuxième boutique… Blindé de parents et leurs gamins qui courent partout… J’ai trouver ce petit haut et une jupe mais pas pu prendre de photo de la jupe ….

Pause restauration fini (je vous fait grace des photos de mon Tuperware de salade thon, oeufs, pommes de terre) et achats de ce matin en train de tourner dans la machine a laver.
J’ai décidé de virer toutes les gaines pour profiter de la nature proche de chez moi …. ok il ne fait pas hyper beau mais ca fait du bien de se promener et prendre un peu d’air surtout à 2 pas de chez moi.






Suite de la ballade:








Voilou fini pour la journée de sortie

Préparation d’une sortie

Je ne sais pas pour vous mais avant une sortie « prévue », c’est a dire une sortie pour laquelle j’ai posé une date, j’ai un petit rituel quasi systématique.
Je vais donc ici partager le mien avec vous. (N’hésitez pas a partager le votre)

Le plus compliqué en ce moment c’est tout d’abord de poser la fameuse date: de la bloquer en fonction de mon du planning de mon travail, du planning de mon fils (chez la nounou, chez les grands parents ou a la maison) et accessoirement de mon planning perso.
Donc le voila du pourquoi du comment que je ne suis plus aussi présent sur le web qu’il y a 2 ans.

Bon la date est posé, reste a voir si mon esthéticienne préférée est dispo un peu avant cette date pour me faire un petit rafraichissement pilaire (oui parce que capillairement parlant j’ai déjà plus grand chose 😉 ).
Je prévois donc une sortie un mois au moins a l’avance pour que tout puisse matcher.

Une fois les contraintes de planning traitées, je passe à la partie physique de ma préparation. Non je ne fais pas un régime ou me mets a pratiquer une activité physique avant une sortie, mais devant me séparer ou plutôt me délivrer de ma pilosité il faut que je la laisse pousser au moins une a deux semaines afin d’atteindre une longueur « épilable ».
Je suis en train de régler cette contrainte par l’achat d’un « dépoileur » (oui oui « dépoileur ») à lumière pulsée afin de ne plus voir mon esthéticienne préférée prendre un plaisir sadique a me voir faire la grimace quand elle m’arrache les poils des zones sensibles (aisselles et bas ventre… pour celles et ceux qui ont l’esprit mal placé :p ), mais plutôt de la voir pour prendre un apéro (c’est quand même plus sympa non ?).

Au détour d’un miroir, que je consulte pourtant tous les matins, mais qui se mets d’un seul coup (environ trois semaines avant de sortir) a me dire que j’ai une sale gueule, pleine d’acné (et pourtant j’ai 34 ans…. ha le vieux …), les sourcils en vrac et du poils aux oreilles (ok j’exagère un peu car je fais la révision « pilaire » des oreilles toutes les deux semaines).
Bref y a du taf mon gars va falloir sortir le burin (la pince a épiler) et la sableuse (crèmes de soins du visage) pour tenter de reposer des bases seines afin accueillir le ravalement de façade (le maquillage) le jour de la sortie.
(Ca va j’ai perdu personne avec mes figures de style ?)

Je me fais donc un petit masque tous les deux soirs et un gommage deux fois par semaine du visage histoire de récupérer les dégâts dû à ma peau de mec qui ne prend pas trop soin de lui et qui mange plutôt des pizzas et plats en sauce que des légumes verts.

Le jour de la torture sonnant (un ou deux jour avant la sortie pour éviter les points rouges et laisser un peu de temps a ma peau de se remettre), je me rends donc chez mon esthéticienne afin que je passe de ça:

Moi après 3 semaines de friche....

Moi après 3 semaines de friche….

à ça

Comment ca, je ne lui ressemble pas ?

Comment ca, je ne lui ressemble pas ?

Ok j’en fait un peu trop on va dire de ça:

IMG_1790

Oui oui c est bien moi….dsl ….

à ça

965412_548747068536830_366340007_o

Oui je sais ça choque 😉

Ha vous comprenez pourquoi je dis que y a un peu (beaucoup) de travail.

Une fois ma pilosité « temporairement » éradiqué (et avoir un peu dérouillé… ouille),  je m’attaque aux soins de mes mains et plus particulièrement au soins mes ongles.
Une petite trempette dans de l’eau avec du bicarbonate, un petit coup de lime pour égaliser tout ca et ils sont prêts a recevoir le durcisseur express mat en guise de base.

Je fais la même chose pour mes petons (ou palmes … ca depend de quel point de vue on se place…) et j’en profite pour m’occuper un peu mieux de ma corne de pieds qui s’est bien installée.

Voilou les bases sont un peu près saines pour le jour de la sortie. @pluche

Lancement du nouveau Blog

cropped-Baniere2015_3.png

Bienvenue sur mon nouveau Blog

Avant de commencer je tiens tout particulièrement a remercier XXY.fr qui héberge maintenant mon Blog.
Mais attention PPPrrrrression je me retrouve à coté de personnes que je connais réellement peu, mais que j’ai toujours suivi et admiré: Kevin, LiLy je ne parle même pas de Julien…

Qui dit nouvelle plateforme dit aussi quelques modifications:

  • Between X and Y se voit ajouter « ou le Blog de Charly »: Comme je l’avais expliqué sur l’ancienne plateforme Fuijeda est mon nom Public pour les réseaux sociaux car dans la vrai vie (ou comme les geek disent: IRL), je m’appelle Charly et je souhaite que l’on m’appelle Charly peut importe l’apparence que j’ai. Je précise aussi que c’est entre X et Y d’un point de vu genre et apparence, et non d’un point de vu sexe biologique ou sexualité.
  • Petite modif également au niveau de la bannière, qui me correspond mieux, un petit personnage qui porte des vêtements de tout genre.

Je sais que je ne suis et serais pas très présent, car comme beaucoup d’entre vous le savent, je suis papa, depuis presque un an maintenant, et mon temps libre est essentiellement consacré à mon fiston.
Néanmoins je vais tout faire pour au moins remettre en ligne tout mes anciens articles et si possible en faire de nouveaux.

Voila pour cet article de lancement, je vous demande d’être un peu patient pour retrouver mes anciens articles car j’ai eu un petit problème de sauvegarde et je dois faire pas mal de manipulation pour les importer.

Je suis très heureux de vous retrouver ici et je vous souhaite une très bonne (re)lecture.

Travesti et Papa

shooting-sarenza-hommes-en-talons-mosaique-1024x347Pour ceux qui me connaissent et maintenant ceux qui me connaissent moins, j’ai depuis Octobre 2014, le bonheur d’être papa.

Mais comment gérer le fait d’être papa et vivre mon travestissement ?gender-fashion-week-homme-robe-MPI-300x190

Je veux juste préciser que nous sommes d’accord, avec ma compagne, sur le fait de ne rien lui cacher dès sa naissance car nous sommes persuadés que ce qu’il connaîtra depuis sa plus tendre enfance ne risque pas de créer un choc plus tard.
Après comment le vivre au quotidien ?
Car pour re-situer le contexte, je passais un week end sur deux, environ, habillé en nana, (je vous laisse parcourir ce blog afin de lire les explications du pourquoi du comment sur « ce style » vestimentaire) et depuis la naissance de mon fiston, un week end par moi (Voir moins faute de temps).
Je précise aussi que je n’éprouve aucun manque à le faire moins souvent car je suis un papa complètement gaga et épanoui.
Depuis sa naissance je me suis montré en tenue féminine, avec ou sans maquillage, vernis …. mais je pense qu’avant ses 3/4 ans c’est pas l’habit qui intéresse mon fils, mais si je m’occupe ou non de lui.

Il est plutôt classe le Papa... non ?

Il est plutôt classe le Papa… non ?

 

Mais beaucoup de questions se posent a moi:

– Ne vais je pas le perturber ?
– Ne vais je pas lui chambouler tous ses repères ?
– Ne vais je pas lui attirer des ennuis vis à vis de son entourage ? (parents d’élèves, camarde de classe, professeurs,…)
– Ne va t’il pas me prendre pour un détraqué mental ?
– Va t’il toujours m’aimer malgré ces tenues vestimentaires / cette apparence différente ?

 

 

 

Bref, comment rester soit même, tout en élevant ses enfants … une question pas si simple…

Sorties 2014

Mes sorties de 2014:

Janvier 2014:

IMG_0021Cela faisait un bon moment que je n’étais pas sorti, les soldes aidant à faire sortir ma tignasse de son placard. Il n’en fallait pas moins pour que je saute dans ma jupe.
Motivant ma moitié me voila en train de me préparer pour passer une journée de magazinage.
Tenue classique avec un pentalon (oui j’avais envie d’essayer), je vous laisse juge de la tenue, pour ma part je suis partagé.
La sortie, c’est dans l’ensemble bien passée, bien que je n’ai trouvé qu’un petit ensemble de lingerie.

Je voulais revenir sur le fait de sortir avec sa compagne et le fait que pour la première fois je ne sais pas si je me suis fait griller du fait que je suis un géant avec mes talons, si mon passing était à chier ou le fait d’être avec ma compagne et le fait qu’on à du mal a agir en copines lors de nos sorties…

Je pense qu’il y a un mélange des trois:
– mon passing n’était pas trop mauvais mais la perruque ne fais pas hyper naturelle…
– j’avoue que faisant 1m84 et portant des talons de 12 cm ca n’a pas aidé…
– il est vrai qu’avec ma chérie, autant on est complice quand je sors en mec, autant quand on sort en nana il y a toujours une distance entre nous, elle ne me prend pas par le bras et elle me parle tout le temps (je me fais donc aussi griller sur ce plan: la voix).

Bref elle n’a pas arrêté de me dire que tout les commerçants et beaucoup de passants ont bloquer sur moi. Il y a eu beaucoup de messe basses… bref je suis renté avec beaucoup d’interrogation et un sentiment de déception.
C’est vrai que j’aimerai que ma moitié se sente a l’aise et plus sur d’elle, qu’elle me coatch lors de nos sorties, mais ce n’est pas dans son caractère.

Pour me rassurer et pour verifier si je suis devenu une vrai quiche en camouflage j’ai refait une sortie ce week end profitant de l’absence de madame.

Pour resituer le contexte, il y avait beaucoup plus de monde et j’ai fait uniquement les boutique de fringues.
Très peu de regard et beaucoup plus de sourire… des « Par ici madame », « Bonne journée madame » au lieu des regards interrogateurs de la semaine dernière… j’avoue que je ne sais pas trop quoi penser…
Pour revenir à ma sortie solo, j’ai fait quelques achats et des essaies en boutiques comme d’hab me direz vous 😉

Voilou, mes dernières news.
J’espère à très vite

Sortie solo:

Séance photo de retour de shopping solo:


Juin 2014:

Un temps à garder un travesti au frais

Estival-face
Comme l’ont souligné il y a un petit moment de ca mes chers confrères de XXY.fr et Amandyne.me la chaleur est au travesti … ce que le soleil est à la glace: ça le fait fondre…

Je vais donc vous relater une sortie que j’ai faite l’année dernière.
Ca faisait un moment que je n’avais pas mis un Haut talons dehors, il fallait que je trouve une solution.

Elle fut trouvée rapidement, les salles machines du taf et la fraîcheur des vieux bâtiments.
Oui oui je sais ce que vous allez me dire, que j’avais dit que je ne bosserais jamais en nana. Et c’est chose respecté car j’étais de permanence: je devais juste être sur site et attendre que ça se passe… je joignis, donc, l’utile à l’agréable.

Avec un maquillage très léger, une coiffure minimaliste, une jupe que j’ai sorti du fond de mes placards et des bas que ne n’ai pu garder que le temps de quelques photos (trop chaud et je trouve que ca faisait pétasse, mais j’ai quand même essayé)

Puis l’appel de l’extérieur… aller il faut que je teste, il ne faisait pas non plus 34°C à l’ombre:

Puis de nouveau, tel Wonder Woman, je change de tenue, afin de porter ma robe préféré (mode autocritique ON: mais qui dit préférée ne vaut pas dire qu’elle me va hyper bien. mode autocritique OFF)

Voyant qu’il faisait frais à l’ombre dans les nombreux petits parcs de la Fac, je suis allé faire une petite promenade sur le campus.

Bref oui j’ai eu des coups de chaud, oui le maquillage a un peu fondu vers les 16:00, mais, comme nos moitiés le fond si bien, un petit repoudrage de nez et c’était reparti.

Conclusion, je l’accorde, la chaleur c’est pas pour les travestis, mais jusqu’à 28/30°c avec une petite brise, à l’ombre ou par plus de 30°c sous la clim le travelo se porte bien.

Mes limites dans le travestissements

Red-And-Black-Dress-1-420x700Nina (Kevin), une consœur du site XXY.fr, a publié un article sur les limites que peut avoir un travesti dans le travestissement: passer ou non le cap vers une transition ou plus simplement vivre en permanence au féminin ?

Plutôt que de poster une longue réponse en commentaire sur son article je vais faire un petit article sur le sujet me concernant. Tout comme elle, cela pourra servir à tous. (cf: http://www.xxy.fr/les-limites-du-travestissement/)

Tout d’abord je suis tout a fait d’accord avec Nina sur le fait que nos modèles (Aubrey Frost, Kate Salehurst, Jem Paris), dans le travestissement, ont fini par faire une transition.

J’ai trouve cela très déroutant, car ça donne l’impression que quoi qui se passe, il devient inévitable, au bout d’un certain moment, de faire des modifications corporelles pour être en accord avec soit même. Alors que pour certaines, lorsqu’on lisait leurs blog, rien ne laissait paraître une envie de transition…

Mais heureusement, je connais à ce jour plusieurs personnes qui n’ont rien touché à leurs physique d’homme. Je citerais Amandyne (de Amandyne.me) comme exemple (Je ne prends pas en compte les épilations, mais la pousse des cheveux, par exemple).
En effet, pour moi, à partir du moment ou l’on commence à se laisser pousser les cheveux pour avoir un meilleur passing lors de nos sessions de travestissement (pour le fun, par envie, par besoin, …) c’est déjà un pas vers son coté féminin.
Vous allez me dire mais y a plein de mecs qui ont les cheveux long et qui sont MEC (Chabal pour ne citer que lui).
Ok c’est vrai, mais si tu as les cheveux courts et que tu décides de les avoir longs pour ne plus porter de perruque, n’est pas là une modification de l’apparence masculine pour avoir un meilleur passing au féminin ?
N’est ce pas une modification de ton apparence masculine pour ton apparence féminine ?
Et donc n’est pas en quelque sorte un début de transition, aussi infime soit il ?

Concernant maintenant le coté chronophage et la facilité de rester en nana, je suis un cas particulier car à ce jour je ne connais personne qui , comme moi, ne fasse une overdose de sont coté féminin (si depuis 2014 j’ai eu une conversation ave cune « copine » qui a, elle aussi, fait un trop plein de féminité).

CIMG0016En fait les réseaux sociaux, mon blog, mes réflexions, l’organisation des sorties et les sorties (en nana), … me prennent du temps mais c’est très ponctuelle et une fois accomplis il faut que je passe à une autre activité.
Il y a le fait également que je cloisonne beaucoup les activités au masculin et au féminin:
certaines ne peuvent se faire qu’au masculin (mon travail, les sorties avec mes amis, le sport, …) comme d’autre ne peuvent se faire qu’en nana (shopping + essayage de fringue/chaussures de nana, achat maquillage, …).
Il y a le fait étrange que lorsque je suis dans une période féminine, j’en veux toujours plus, je veux toujours recommencer essayer d’autre tenue, sortir, faire mon quotidien en tenue féminine, mais par je ne sais quelle raison je fini toujours par me lasser.
Donc « Full Time Girl », c’est pas possible pour moi.

Venons en maintenant au succès de mon coté Féminin.
C’est vrai que je suis une personne relativement connue sur le net.
Couverture FBJe vais plutôt dire mon apparence féminine est relativement connue sur le net, car effectivement le Charly du quotidien ne fais pas trois page de réponse sur Google et comme le souligne Nina, ne reçoit pas dans l’heure qui suit une petite dizaine de commentaires sur ses photos ou articles.
De plus étant un DJ amateur, je me suis demandé également si « Djette Fuijeda » ne ferait pas un « petit carton » dans le monde de la nuit, bien plus tolérant que celui du jour.
C’est vrai, qu’a notre échelle (toute petite) nous sommes des minis stars (oui oui, je suis un Fan des premières heures d’Amandyne, Emilie et Nina), mais je pense qu’il faut passer outre cette gloire d’apparence et avancer dans notre chemin intérieur, celui de notre vrai personnalité.

La performance ?
C’est peut être sur ce sujet que je vais avoir une opinion plus divergente.
Oui un travesti va faire la course au passing et donc chercher paraître femme le plus vite possible.

539397_356795064398699_231857998_n

Mais une fois ce « bon passing » obtenu, quel est le but recherché ? La perfection ?
Il n’y en a pas. Il suffi de regarder autour de soit lorsque l’on sort dans la rue, il y a des femme bien maquillées, d’autre moins bien, il y a des femmes bien habillées d’autres moins bien. En plus tout cela est subjectif car propre chaque personnes.
Et une fois cette perfection obtenue n’y en a t’il pas encore plus parfait, par ce que l’es gout change et une plus belle femme fera surface dans les medias ?
Tout cela pour quoi ? Satisfaire un besoin infini de la perfection ?
Non juste satisfaire un besoin de reconnaissance qu’on tous les travestis a vouloir être reconnu et admirer (moi le premier).
Je rejoins Amandyne sur le fait que si l’on vis en couple cette passion est déjà tellement chronophage, il risque d’y avoir quelques tensions au sein du couple voir un clache…

Finalement, l’objectif d’un travesti n’est pas simplement d’avoir un bon passing et rester soit même pour pouvoir vivre pleinement son coté féminin?

Pour conclure, le travestissement est pour moi, une passion, un besoin et une part de moi même.
J’ai trouvé mon équilibre grâce a ma compagne qui accepte mes tenues féminines aussi poussées que par touches (par fois je suis en 100% nana, par fois que des talons, qu’un jeans, ou la nuit en nuisette) et grâce à mes nombreuses sorties au féminin.
Cet équilibre m’a permis de comprendre qu’en aucun cas il faut se dire que le travestissement fini obligatoirement par déboucher sur une transition ou a moindre échelle vers une modification corporelle.
J’en suis avec Amandyne, et certainement pleins d’autre, la preuve.
Nous sommes considéré par la société, certaine consoeur de la communauté transgenre et beaucoup d’autres comme des anormaux mais en ce qui me concerne j’assume et je suis fière de qui je suis et de ce que je suis.
Rien ne me fera devenir un mouton et suivre une voie qui n’est pas la mienne.

Un autre question pour certainement un autre article de questionnement, mais jusqu’où faut il faire son comming-out privé, social et/ou pro lorsqu’on est travesti ?